Abeille à miel

Écrit par les experts Ooreka

L'abeille à miel est l'espèce élevée par les apiculteurs pour produire du miel.

L'abeille à miel vit au sein d'un essaim d'abeilles constitué d'abeilles ouvrières, de faux bourdon et de reine des abeilles.

Abeille à miel ou Apis : 3 espèces principales

Les abeilles productrices de miel, élevées dans l'apiculture, sont classées dans les genres connus sous le nom scientifique « Apis ». Elles se déclinent en diverses espèces, sous-espèces et espèces hybrides.

Il existe trois principales espèces d'abeilles à miel :

  • l'abeille européenne ou l'abeille noire, connue sous le nom scientifique Apis mellifera :
    • abeille à miel la plus répandue dans le monde,
    • espèce que les apiculteurs élèvent le plus.
  • l'abeille Buckfast :
    • spécialement connue pour être la meilleure productrice de miel,
    • réputée pour être moins agressive que les autres espèces,
  • l'abeille asiatique :
    • localisée essentiellement en Chine et au Japon,
    • connue pour être très résistante : survit aisément non seulement aux maladies, mais également aux divers prédateurs d'abeilles tels que le parasite Varroa.

À noter : d'autres espèces produisent également du miel, mais en petite quantité.

Organisation de l'abeille à miel au sein de la ruche

Les abeilles se partagent de nombreuses tâches au sein de la ruche, mais seules les butineuses et les magasinières participent directement au processus de fabrication de miel.

Voici quelle est la répartition des tâches entre les individus de la colonie d'une abeille à miel :

FONCTIONNEMENT DE LA RUCHE : RÉPARTITION DES RÔLES

TYPES D'ABEILLES À MIEL FONCTIONS
REINE Elle a pour rôle de pondre des œufs, c'est la seule femelle féconde de la colonie.
FAUX BOURDONS Ce sont les mâles de l'essaim : ils fécondent la reine.
OUVRIÈRES Ce sont les abeilles travailleuses du groupe.
Elles se partagent plusieurs tâches :
  • butineuses : recueillent les nectars et les pollens et les transportent à la ruche,
  • magasinières : reçoivent les récoltes et participent à la fabrication de miel,
  • ventileuses : s'occupent de l'aération de la ruche,
  • gardiennes : assurent la sécurité de la ruche en surveillant les allées et venues des abeilles.,
  • nourrices : nourrissent les larves et les jeunes abeilles,
  • nettoyeuses : assurent la propreté de la ruche et des rayons.

Abeille à miel : 5 000 fleurs pour 1 kg de miel

Il faut le butinage de 5 000 fleurs environ pour obtenir un kilo de miel. Le miel est la réserve de nourriture des abeilles pour les périodes climatiques défavorables.

La production de miel chez les abeilles passe par certaines étapes :

  • depuis l'extraction de nectar sur les plantes à fleurs,
  • jusqu'à l'obtention du miel commercialisable.

Des fleurs à la ruche : les étapes

Les abeilles butineuses sont attirées par le nectar de certaines plantes à fleurs dites angiospermes.

Après l'extraction, ces nectars commencent à être transformés en glucose et en fructose dans le jabot de l'ouvrière, dès le chemin du retour, grâce à une enzyme appelée invertase.

Le miel commence à être ébauché, mais il faut encore qu'il se déshydrate davantage pour prolonger sa durée de conservation.

Pour cela, les ventileuses entretiennent un courant d'air dans la ruche afin d'évaporer l'eau contenue dans le miel : le miel dit à maturité a une teneur en eau entre 15 % à 25 %.

Ce miel est déposé dans les alvéoles pour être emmagasiné et operculé avec de la cire.

De la ruche à la mise en pots : mode d'emploi

Le miel étant déposé sur les alvéoles, les apiculteurs le récoltent en prenant soin d'en laisser assez pour l'approvisionnement des abeilles.

Pour éviter les piqûres et attaques des abeilles, les apiculteurs utilisent en général la méthode de l'enfumage, avec un enfumoir.

Au contact de la fumée, les abeilles sont calmes et, après l'avoir chassée, elles reprennent leurs activités quotidiennes.

Vient ensuite l'extraction : il s'agit de faire sortir le miel des cadres par l'effet de la force centrifuge.

On termine par la séparation du miel et des impuretés : le miel ainsi obtenu peut être directement commercialisable.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
AK
audrey krauss

installation et entretien d'aquarium | aqua plus maintenance

Nouvel expert

CH
céline houet

technicienne informatique

Expert

jérôme boisneau

maraicher et apiculteur | le colibri

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !