Fabrication de ruche

Écrit par les experts Ooreka

La fabrication d'une ruche peut tout à fait être réalisée par l'apiculteur lui-même.

Avant l'installation ruche, la fabrication d'une ruche doit suivre un certain nombre de normes communes à tous les professionnels et qui sont déjà présentes dans la ruche en kit.

Fabrication ruche : les éléments de la ruche

Pour fabriquer sa propre ruche, certains éléments sont à prendre en compte.

Choisir entre plusieurs types de ruche

Avant de se lancer, il faut choisir un modèle de ruche :

On peut aussi choisir parmi les ruches traditionnelles : ruche en paille, ruche tronc, ruche kényane, ruche alsacienne.

6 règles à respecter pour la fabrication d'une ruche

Bien que la fabrication d'une ruche soit relativement aisée, il existe quelques normes à respecter, sans cela, la ruche ne sera pas entièrement fonctionnelle.

Il existe six éléments de bases de la ruche :

  • le toit,
  • le couvre-cadre,
  • les hausses,
  • le corps,
  • le plateau,
  • la planche d'envol.

Fabrication d'une ruche : le choix d'un matériau

Il est nécessaire de sélectionner avec soin les matériaux de construction, car certains produits nuisent à la santé des abeilles. On optera pour un bois non traité pour la construction.

L'épaisseur idéale de chaque planche est de 24 mm.

Il est conseillé de ne pas peindre sa ruche, car certains composants des produits de peinture ne sont pas tolérés par les abeilles.

À noter : le nom de la ruche varie selon le matériau avec lequel elle est fabriquée.

Conditions de fabrication d'une ruche

L'apiculture est régie par certaines réglementations. Pour installer un rucher, les apiculteurs doivent s'y plier sous peine de poursuites judiciaires.

Les conditions à remplir :

  • demander une autorisation auprès de la mairie,
  • s'assurer que l'endroit choisi pour placer les ruches ne gêne pas les voisins,
  • effectuer une déclaration annuelle auprès de la mairie selon les prescriptions de la loi 2009-967 datée du 3 août 2009,
  • respecter les distances mentionnées dans la réglementation en vigueur :
    • à minimum 5 m des propriétés des voisins,
    • à minimum 10 m des voies publiques,
    • à minimum 100 m des hôpitaux et des écoles.

Les étapes de la fabrication de la ruche : infos

Voici comment procéder :

FABRIQUER UNE RUCHE SOI-MÊME

Partie de la ruche Matériel nécessaire Mode de construction
Le toit
  • Planches de :
    • longueur : 550 mm
    • largeur : 70 mm
    • épaisseur : 15 mm.
  • Planches de :
    • longueur : 460 mm,
    • largeur : 70 mm,
    • épaisseur : 15 mm.
  • Un contreplaqué de :
    • longueur 550 mm,
    • largeur : 490 mm,
    • épaisseur : 10 mm.
  • Clous ou agrafes et plots de silicones.
  • Assembler les 2 grandes planches avec les deux petites sur les côtés.
  • Poser cet assemblage sur le contreplaqué et fixer.
  • Recouvrir le tout avec de la tôle.
  • Tapisser la partie intérieure avec le polystyrène (il servira d'isolant).
La hausse
  • Planches de :
    • longueur : 500 mm,
    • largeur : 170 mm,
    • épaisseur : 24 mm.
  • Clous de 70.
  • Planches de :
    • longueur : 383 mm,
    • largeur : 170 mm,
    • épaisseur : 24 mm.
  • Crémaillère.
  • Assembler les planches de 500 mm entre elles (elles supporteront les poignets de la ruche) : ce sont les grands côtés de la ruche.
  • Assembler ensuite les petites planches (les petits côtés).
  • Relier les côtés pour constituer la hausse.
  • Poser la crémaillère de façon à assurer un bon positionnement des cadres.
Le corps
  • Planches de mêmes dimensions que celles utilisées pour la hausse.
  • Crémaillère.
Assembler les planches de la même manière que pour fabriquer la hausse.
Le plateau
  • Panneau de :
    • longueur : 560 mm,
    • largeur : 431 mm,
    • épaisseur : 15 mm.
  • 2 liteaux de :
    • longueur : 383 mm,
    • largeur : 24 mm,
    • épaisseur : 15 mm.
  • Vis à bois chromates 4 x 50 à têtes fraisées.
  • Tasseaux : 50 × 24 x 15.
  • Clous 40.
  • Grille en métal avec des mailles.
  • Effectuer un trou rectangulaire de 350 mm de long et 150 mm de large pour l'aération.
  • Recouvrir l'ouverture avec la grille à maille.
  • Assembler les liteaux avec les vis à bois (11 vis plus exactement).
  • Mettre les tasseaux sous le corps de la ruche de part et d'autre de la porte.
Le couvre cadre Isorel ou toile de jute. Il n'existe pas de construction à faire.

Quelques conseils de fabrication de la ruche

Quelques astuces pour mieux construire sa ruche :

  • opter pour des planches issues de résineux comme le sapin ou l'épicéa, car ils sont légers donc faciles à manipuler,
  • privilégier le carbonyle à la peinture pour la finition de l'extérieur de la ruche,
  • confectionner une gorge de 12 x 2 sur le plateau avant de poser les liteaux,
  • pour empêcher les fourmis de s'approcher de la ruche, saupoudrer l'intérieur du toit avec de la fleur de soufre avant de fixer l'isolant,
  • préférer la toile de jute pour le couvre-cadre, car elle s'enlève facilement.

Prix pour la fabrication d'une ruche : environ 60 €

Les matériaux de construction d'une ruche sont assez abordables. On les trouve dans la majorité des magasins de bricolage. Pour une ruche « maison », le coût total gravite autour de 60 €.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
WP
william panetier

pension et éducation canine

Expert

db
dedee bigoudie

gardes rongeurs | les rongeurs

Expert

laurent melnyck

chef de chantier paysagiste, coach jardin.

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !