Faux bourdon

Écrit par les experts Ooreka

Le faux bourdon a pour rôle exclusif de féconder la reine des abeilles.

Un essaim d'abeilles comprend généralement des abeilles ouvrières, une reine des abeilles et un certain nombre de faux bourdons qui sont des abeilles mâles.

Faux bourdon : des signes distinctifs

Les mâles des abeilles sont appelés faux bourdons. Certaines caractéristiques permettent de les distinguer des femelles.

Ils ressemblent beaucoup aux bourdons :

  • vol bruyant,
  • forme de leur abdomen : plus gros et plus arrondi que celui des ouvrières ou d'une reine,
  • tête poilue,
  • gros yeux.

Les faux bourdons n'ont pas de dard et leur langue est très courte, Leurs antennes sont très longues, ce qui leur permet d'être extrêmement performants en captage. Leurs yeux sont également plus performants que ceux des autres abeilles de la ruche : ils comportent 8 000 facettes alors que ceux des ouvrières n'en ont que 5 000.

Faux bourdon : rôle dans la ruche et à l'extérieur

Le rôle des faux bourdons consiste uniquement à féconder la reine : ils ne participent à aucune autre activité de la ruche.

Ils n'arrivent même pas à se nourrir étant donné qu'ils ne peuvent pas butiner les fleurs :

  • ils sont obligés de piller le miel de la ruche,
  • certains apiculteurs les piègent à cause de cela.

Contrairement aux femelles, les faux bourdons sont libres de se déplacer d'une ruche à une autre et donc de féconder d'autres reines :

  • ils contribuent à la production de chaleur dans la ruche lorsqu'ils se trouvent à l'intérieur,
  • ils participent également à l'éducation des jeunes abeilles.

Une fois à l'extérieur, ils renseignent les abeilles sur les lieux les plus favorables au butinage.

Le faux bourdon naît uniquement d'une mère

Le faux bourdon naît d'un œuf non fécond :

  • il a donc une mère, la reine, mais pas de père,
  • c'est un des phénomènes dont la découverte a marqué le monde de la science.

Leurs cellules sont plus grandes que celles des ouvrières, car ils naîtront d'un œuf plus gros :

  • cet œuf éclora trois jours après la ponte,
  • après être passé par le stade larvaire et le stade nymphal, le faux bourdon sortira en plein air au bout de 24 jours.

Comme toutes les jeunes abeilles, les larves de faux bourdons sont d'abord nourries de gelée royale trois jours après l'éclosion de leurs œufs. Ensuite, les nourrices vont changer cette nourriture en mélange de miel et de pollen. Contrairement à l'alimentation des larves ouvrières, celle des faux bourdons comportera plus de miel.

Faux bourdon : un vol nuptial... fatal

Arrive un moment où les faux bourdons se rassemblent dans un endroit qu'ils sont les seuls à connaître. Ils forment ensuite un nuage dans le ciel en attendant de féconder une reine vierge. Dès que la reine sort, ils la poursuivent dans une course effrénée : la fécondation se passera en plein vol. Tous les faux bourdons qui arriveront à s'accoupler avec la reine perdront la vie.

Après ce vol nuptial, les abeilles tenteront de se débarrasser des faux bourdons, soit en les piquant, soit en les chassant de la ruche. Ils mourront par la suite, car ils ne peuvent pas subvenir à leurs besoins.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
mister iun

erudit épicurien | zion house

Expert

C.
coralie ...

eleveur de chiens

Expert

jérôme boisneau

maraicher et apiculteur | le colibri

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.