Gelée royale

Écrit par les experts Ooreka

La gelée royale est un produit très prisé de la ruche.

La gelée royale figure parmi les produits de la ruche les plus appréciés après le miel d'abeilles et avant la cire d'abeille.

Gelée royale : nourriture des abeilles et de la reine

Ce sont les abeilles ouvrières qui produisent la gelée royale grâce à la sécrétion de leur système glandulaire céphalique.

La gelée royale est en général de couleur blanchâtre ou nacrée :

  • sa consistance rappelle celle de la gélatine,
  • son goût est à la fois sucré et acide,
  • elle a une saveur chaude très agréable en bouche.

Cette substance soluble dans l'eau est destinée à nourrir :

  • toutes les larves jusqu'à leur 3e jour d'existence,
  • les larves royales jusqu'au 5e jour.

La reine de la colonie se nourrit exclusivement de cette matière nutritive toute sa vie : c'est grâce à cela qu'elle a une espérance de vie très élevée par rapport à celle des autres membres de la colonie.

La gelée royale est une substance très nutritive

Les souverains Chinois ont été les premiers à découvrir que la consommation de la gelée royale avait une conséquence positive sur la santé.

Depuis, peu d'études scientifiques ont révélé ses réelles qualités curatives, mais elle est produite à l'échelle industrielle.

La gelée royale est très recherchée, car elle contient plusieurs éléments organiques qui contribuent au bien-être du corps humain :

  • les lipides : présents en faible quantité,
  • les acides aminés comme la lysine, la phénylalanine, la valine, la leucine ou le tryptophane,
  • les oligo-éléments tels que le calcium et le magnésium,
  • les glucides comme le glucose et le fructose et en faible quantité du saccharose et du maltose,
  • les vitamines A, B, C, D et E aux vertus antioxydantes.

En plus de ces substances nutritives, la gelée royale est composée à 60 % d'eau, ce qui en fait un complément alimentaire idéal.

Les bienfaits de la gelée royale

Actuellement, les chercheurs se penchent sur les vertus thérapeutiques de la gelée royale.

Les expériences menées pour la plupart sur des animaux ont montré que cette substance possède plusieurs capacités curatives :

  • atténue les troubles de la ménopause,
  • contribue à diminuer le taux de cholestérol dans le sang,
  • a un effet bénéfique sur l'hypertension grâce à son effet vasodilatateur,
  • contribue à l'augmentation de la capacité intellectuelle du jeune enfant,
  • stimule la production d'anticorps et améliore le système immunitaire,
  • aide l'organisme à lutter contre les bactéries grâce aux antibiotiques naturels qu'elle contient.

Les spécialistes affirment que la gelée royale est un antidépresseur efficace.

Au niveau de l'organisme en général

La gelée royale peut être utilisée pour :

  • donner de l'énergie et de la vitalité (elle lutte contre les fatigues chroniques en association avec le ginseng) ;
  • optimiser le fonctionnement de l'organisme en général ;
  • favoriser la croissance chez les enfants et les adolescents ;
  • être utilisée en cas de convalescence (là encore associée au ginseng) ;

et dans une moindre mesure :

  • jouer un rôle sur la libido, l'impuissance et la frigidité ;
  • lutter contre l'anorexie en redonnant de l'appétit ;
  • renforcer l'endurance ;
  • participer à l'équilibration hormonale des hommes et des femmes, notamment en période de ménopause.

Remarque : elle ne suffit pas à traiter les syndromes de fatigue chronique, qui sont des pathologies bien à part.

Au niveau intellectuel

La gelée royale permet :

  • de lutter contre le surmenage ;
  • d'améliorer ses capacités de concentration ;
  • de favoriser la mémoire en équilibrant le système nerveux (en association avec le ginkgo biloba et la rhodiola) ;
  • d'améliorer la vivacité intellectuelle ;

et dans une moindre mesure :

  • de lutter contre les dépressions légères ;
  • de diminuer le stress, l'anxiété et de réguler la tension nerveuse ;
  • de stimuler en redonnant goût à la vie et en favorisant la bonne humeur ;
  • de favoriser le sommeil et l'endormissement ;
  • de permettre d'avoir un sommeil réparateur.

Contre les maladies

La gelée royale joue également un rôle de bouclier naturel contre diverses pathologies. Elle a notamment un rôle :

  • antioxydant et anti-vieillissement ;
  • antibiotique et antibactérien ;
  • anti-infectieux (elle combat aussi bien les virus et les bactéries que les germes) ;
  • anti-pyrétique (contre la fièvre) ;
  • anti-grippal (en association avec la propolis contre la grippe A et H1N1) et contre le rhume ;

et potentiellement :

  • en prévention des cancers ;
  • contre les angines, les sinusites, les affections respiratoires chroniques ;
  • contre les aphtes ;
  • pour favoriser la circulation sanguine ;
  • contre l'eczéma et les problèmes cutanés en général (acné et peaux sèches entre autres) ;
  • contre l'herpès labial (en association avec la propolis) ;
  • pour renforcer la peau et les phanères (elle nourrit les cheveux) et c'est à ce titre qu'elle est intégrée dans de nombreux produits cosmétiques ;
  • pour lutter contre la déminéralisation osseuse.

Récolter la gelée royale : une opération stratégique

La gelée royale est un produit qui n'est pas stocké dans la ruche, car elle sert d'alimentation à la lignée royale.

En moyenne, une ruche produit 300 à 500 mg de gelée royale par an.

Pour pourvoir la récolter, l'apiculteur doit mettre en œuvre une stratégie :

  • il peut retirer la reine de la colonie en vue d'un remplacement par des larves royales,
  • les abeilles ouvrières s'activent alors pour nourrir ces larves dans le but d'avoir une nouvelle reine,
  • l'apiculteur laisse les ouvrières nourrir les larves pendant 3 jours avant de les retirer de la ruche,
  • la gelée royale contenue dans les alvéoles est aspirée et de nouvelles larves sont introduites dans la ruche.

Les producteurs de gelée royale doivent retirer impérativement les larves dès le 3e jour. À partir du 4e jour, leur consommation augmente, ce qui réduirait la production à néant.

Gelée royale : à conserver au frais

La gelée royale est une substance très fragile. Dès sa récolte, elle doit être mise au frais à une température comprise entre 2 et 4°C.

Précautions de conservation :

  • la récolte de gelée royale est entreposée dans des flacons en plastiques ou en verres, mais jamais en métal à cause de son taux d'acidité,
  • les flacons peuvent être stockés durant plusieurs mois dans un endroit à l'abri de la lumière et où la température ambiante n'excède pas 4°C,
  • une fois le récipient ouvert, la gelée royale ne se conserve que quelques jours.

À noter : la gelée royale peut également être transformée en bonbon, en gélule ou encore en boisson pour une plus grande durée de conservation.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
AR
anne r.

pépiniériste

Expert

CH
céline houet

technicienne informatique

Expert

mister iun

erudit épicurien | zion house

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !