Plan de ruche

Écrit par les experts Ooreka

Une ruche bien agencée est un gage de productivité.

La ruche présente divers éléments indispensables à son bon fonctionnement.

Du plan de ruche au cadre de ruche en passant par le rayon de miel, tout doit être adapté aux besoins des abeilles.

Plan de ruche : les différents éléments constitutifs

Une ruche est constituée de plusieurs parties :

  • une planche de base ou planche d'envol servant de piste d'atterrissage et de décollage,
  • le corps de la ruche : cet espace est destiné au stockage des provisions lorsqu'il fait froid,
  • une ou plusieurs caisses dédiées à l'apiculteur pour le miel : ce sont les hausses.

Les hausses et le corps seront équipés de plusieurs cadres amovibles suspendus verticalement où les abeilles vont construire les rayons de miel.

Fonctionnement d'une ruche : l'organisation des abeilles

Une seule abeille ne peut survivre ni se développer toute seule. Elle doit vivre au sein d'une colonie qui est constituée par:

  • une reine des abeilles : reproductrice et organisatrice de la vie dans la ruche,
  • des abeilles ouvrières : s'occupent de toutes les tâches de la ruche (approvisionnement de la ruchée et construction des rayons nécessaires pour la production du miel),
  • des faux-bourdons : ce sont les mâles de la ruche, ils ont pour rôle de féconder la reine et assurent le maintien à température ambiante du couvain en cas de fraîcheur.

Plan de ruche et mode de fonctionnement des abeilles

La reine pond en règle générale dans des cellules neuves ou nettoyées au préalable par les nettoyeuses : le plus souvent, cette tâche incombe aux jeunes abeilles après leur éclosion.

Rôle des abeilles : de la larve à l'abeille butineuse

Peu de temps après leur naissance, les jeunes abeilles s'alimentent surtout de pollen :

  • ce procédé leur permet de fabriquer elles-mêmes la nourriture larvaire pour une semaine,
  • les nourrices prendront ensuite la relève,
  • au bout de 15 jours, la petite abeille peut devenir une cirière.

Après des vols d'orientation et de localisation, elle devient une butineuse :

  • son rôle est de prélever le nectar et éventuellement de collecter du pollen en certaines périodes,
  • quand elle rentre dans la ruche après une sortie, la butineuse est aidée par une abeille receveuse pour se défaire de sa cargaison : c'est la trophallaxie.

Aération et sécurité de la ruche : des tâches partagées

L'aération de l'intérieur de la ruche est assurée par toutes les abeilles. Le but en est d'avoir un courant d'air maintenant l'intérieur de la ruche à une température, une hygrométrie et un taux de CO2 constants.

Quant à la sécurité de la ruche, c'est la charge des gardiennes postées à l'entrée et destinées à guetter toute menace. Si la menace se précise, elles émettent des phéromones qui mettront en alerte les soldats.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
mathieu judas

comportementaliste animalier

Nouvel expert

jérôme boisneau

maraicher et apiculteur | le colibri

Expert

AK
audrey krauss

installation et entretien d'aquarium | aqua plus maintenance

Nouvel expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.