Propolis

Écrit par les experts Ooreka

La propolis contribue au maintien de la vigueur corporelle.

Moins connue que la cire d'abeille, le miel d'abeilles ou la gelée royale, la propolis n'en demeure pas moins un produit apicole dont les bienfaits sont nombreux et sans effets secondaires (excepté chez les personnes qui y sont allergiques).

Propolis : fabriquée avec la salive des abeilles

La propolis est une matière produite par les abeilles à partir de leurs sécrétions salivaires ainsi que plusieurs autres substances résineuses.

Plusieurs éléments naturels contribuent à sa formation :

  • les conifères comme les pins et les épicéas,
  • la résine recueillie auprès des bourgeons des chênes et des marrons d'Inde.

La propolis est une substance visqueuse, jaune ou brun foncé. Elle est utilisée par les abeilles afin de colmater leur ruche et aseptiser les alvéoles avant la ponte de la reine. Sa fabrication par les abeilles se fait surtout en automne.

Cette substance peut parfois contenir des insectes morts, mais également :

  • de la résine (50 % de la propolis), récoltée par les abeilles sur les bourgeons des arbres ;
  • de la cire (30 %) ;
  • des huiles essentielles (15 %) ;
  • du pollen (5 %) ;
  • divers minéraux (zinc, silice, fer...).

À noter : peu d'apiculteurs se spécialisent dans la production de la propolis.

La propolis : connue à travers l'histoire

La propolis a été beaucoup utilisée durant l'histoire :

  • les Grecs l'employaient pour ses vertus antiseptiques ;
  • dans l'Égypte antique, les embaumeurs s'en servaient pour éloigner les parasites des momies ;
  • les soldats romains s'en enduisaient pour soigner leurs blessures de guerre.

La France n'a exploité cette substance que dans le courant du XVIIIe siècle :

  • à cette époque, la propolis était tellement populaire que même le célèbre violoniste Stradivarius l'utilisait comme vernis de ses instruments,
  • depuis, ce produit de la ruche est tombé dans l'oubli jusqu'au jour où les chercheurs se sont à nouveau penchés sur son cas.

Les bienfaits de la propolis

La propolis est essentiellement connue pour ses puissantes vertus antiseptiques. Par ailleurs, la propolis est un excellent antibiotique et elle a des propriétés de protection immunitaire remarquables.

À noter : la propolis est également un composant majeur de divers produits cosmétiques.

La propolis : antibiotique naturel

La propolis contient plus de 500 principes actifs, ce qui fait d'elle une alternative efficace aux antibiotiques chimiques.

Grâce à ses différents composants, elle est préconisée dans le soin de plusieurs maladies infectieuses et d'origine virale.

Mais elle est également efficace contre d'autres maux :

La propolis permet de renforcer le système immunitaire.

Contre les maladies

Les principales vertus de la propolis contre les maladies s'expriment en tant que :

  • antibiotique à large spectre ;
  • antiseptique ;
  • anti-infectieux pour traiter :
  • anti-fongique contre :
    • les mycoses,
    • les champignons,
    • la teigne ;
  • antigrippal : elle permet de lutter contre la grippe H1N1 en association avec la gelée royale ;
  • antituberculeux (en association avec la rhodiola) ;
  • traitement de la fièvre et des fébricules en général ;
  • traitement naturel des angines, maux de gorge, enrouements, toux chroniques et rhumes ;
  • traitement naturel des problèmes buccaux (gingivites, parodonties, aphtes, caries, hypersensibilité dentaire, mauvaise haleine) sachant qu'on trouve de la propolis dans certains dentifrices  ;
  • antiherpétique (l'application d'une pommade concentrée à 50 % de propolis améliore dans 97 % des cas les lésions provoquées par le zona ou l'herpès) ;
  • protecteur contre les polluants (pollution, fumée du tabac, poussières, pesticides, métaux lourds...) ;
  • traitement de la maladie de Lyme ;
  • antioxydant (notamment en association avec la gelée royale).

La propolis peut également être prise en prévention, notamment aux changements de saison, à raison de 800 mg/jour (deux gélules de 400 g matin et soir) pendant trois semaines.

Bon à savoir : une supplémentation de gouttes de teinture-mère de propolis associée à du zinc diminue de 32 % la survenue d'otites chroniques.

Dans une moindre mesure, la propolis est utile comme :

  • antalgique et anesthésiant (intéressant contre l'arthrose) ;
  • anti-inflammatoire ;
  • antiviral ;
  • anti-cancéreux (in vitro elle empêche la prolifération des cellules tumorales) ;
  • anti-oxydant ;
  • anti-allergique.

Elle pourrait même avoir un effet préventif sur certaines pathologies telles que la maladie d'Alzheimer ou la maladie de Parkinson.

Au niveau digestif

D'un point de vue digestif, la propolis est :

  • antiparasitaire au niveau :
    • intestinal (par exemple contre les candidas et autres parasites, germes, bactéries...),
    • gastrique (par exemple contre l'Helicobacter pylori, notamment sous forme de gomme à mâcher),
    • œsophagien en cas de RGO (sucer des pastilles de propolis a des effets antibactériens et antidouleurs et cela active la salive dont les effets anti-reflux ont été démontrés) ;
  • détoxifiant en cas d'intoxication (alimentaire ou médicamenteuse).

Au niveau cutané

La propolis exerce une action très efficace :

  • contre le vieillissement de la peau ;
  • pour favoriser la cicatrisation et traiter les plaies et les blessures ;
  • pour soigner les brûlures (en association avec l'aloe vera) ;
  • pour traiter les engelures et les crevasses ;
  • teinter la peau et vernir le bois ;

et dans une moindre mesure :

  • pour traiter les verrues ;
  • soigner l'acné (sous forme de crème) ;
  • protéger la peau et les phanères (cheveux, poils et ongles).

Les formes usuelles de la propolis : brutes, en sirop, etc.

La propolis est présentée sous plusieurs formes sur le marché :

  • la propolis brute : elle est récoltée directement de la ruche et n'a pas subi de transformation majeure ;
  • les gélules de propolis (en cas d'infection aiguë on peut en prendre de fortes doses, jusqu'à 2 g par jour à raison de 3 à 4 gélules de 600 à 800 mg trois fois par jour) ;
  • la propolis en sirop ;
  • la gomme de propolis (cette gomme à mâcher est notamment indiquée en cas de brûlures d'estomac ou d'aphtes) ;
  • la propolis en spray ;
  • la propolis sous forme de baume, de pommade ou de crème ;
  • la teinture alcoolique (teinture-mère) de propolis.

Récolte de la propolis : environ 300 g par an et par ruche

La récolte de la propolis nécessite beaucoup de temps à l'apiculteur. C'est pour cette raison que peu de producteurs se spécialisent dans son exploitation.

Pour obtenir de la propolis de bonne qualité, il faut avoir un dispositif adapté et une ardeur au travail :

  • mettre des grilles en plastique ou en acier inoxydable sur les rayons de la ruche : les abeilles vont colmater ces grilles,
  • puis retirer les cadres et les racler pour en ôter la propolis.

Le produit recueilli doit être séparé des débris d'insectes et de la cire qui y sont collés.

Une fois recueillie, la propolis est conservée dans des boîtes closes à l'abri de l'humidité.

La récolte doit s'effectuer de préférence en hiver : en cette saison, la propolis est friable et se détache plus facilement des cadres.

Ainsi, la propolis n'est pas un produit particulièrement bon marché et pour obtenir un produit de qualité, il faudra y mettre le prix.


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !