Ruche d'abeilles

Écrit par les experts Ooreka

La ruche doit donner aux abeilles un environnement favorable à leur croissance et à leur reproduction.

La ruche d'abeilles se décline en différents types comme la ruche Voirnot ou la ruche Langstroth, selon l'objectif de l'apiculteur.

Ruche abeilles : premier élevage au XVIIIe siècle

Appelées au Moyen Âge « mouches à miel », les abeilles ont intéressé toutes les grandes civilisations :

  • des scènes datant du haut empire égyptien du XIXe siècle avant JC ou des fresques en témoignent,
  • la première description des cellules en forme d'hexagone contenues dans les ruches a été faite par le grec Aristote,
  • dans la Rome antique, Virgile évoquait les ruches dans la légende d'Astrée.

Ce n'est qu'en 1772 que l'élevage en rucher est effectué grâce à l'apparition de la ruche à hausse fonctionnelle de J. de Gélieu.

Grâce au développement technique, il est ensuite devenu possible d'utiliser des ruches artificielles :

  • auparavant, les ruches étaient faites en osier, en liège, en planches, en paille tressée (vers 799) ou en céramique,
  • aujourd'hui, on dispose d'équipements plus sophistiqués et plus modernes.

À noter : il est difficile de donner une date précise de l'origine de la domestication.

Peuplement de la ruche d'abeilles : l'essaimage

Le miel que nous consommons provient de l'apiculture, c'est-à-dire de l'élevage d'abeilles.

Il s'agit de domestiquer des abeilles dans une ruche selon des techniques spécifiques adaptées au contexte du pays.

Le peuplement de la ruche se fait par essaimage naturel, artificiel ou simplifié.

Les congénères (la reine et la moitié des ouvrières) vont à la recherche d'une nouvelle habitation dans la nature ou dans une nouvelle ruche de l'apiculteur :

  • à l'intérieur, la première reine qui apparaît élimine toutes les autres, sauf en cas de grandes colonies.
  • 7 jours après, elle effectue son premier vol nuptial.

La reine, les ouvrières, les mâles et les larves vivent en famille dans une même ruche et ont chacun leurs attributions.

Attention ! Une mauvaise manipulation de la ruche risque d'éveiller l'agressivité des abeilles et entraîner des conséquences graves. Malgré sa domestication, l'abeille possède l'instinct d'un animal sauvage.

Ruche d'abeilles : structure, toit et forme

Pour de bons résultats, une ruche d'abeilles doit comporter certaines caractéristiques.

La structure de la ruche d'abeilles : fixistes vs mobilistes

Au niveau de l'agencement de la ruche d'abeille, deux courants s'opposent :

  • les mobilistes : des cadres mobiles sont insérés dans la ruche pour organiser l'habitat, ce qui permet à l'apiculteur de facilement contrôler et observer les abeilles,
  • les fixistes :
    • les abeilles construisent naturellement leur habitat dans une simple caisse, comme elles l'auraient fait dans une ruche totalement naturelle,
    • l'apiculteur doit détruire la ruche s'il veut y entrer.

La composition habituelle d'une ruche

Généralement, une ruche se présente sous la forme d'un montage de panneaux de bois de 24 mm assemblés pour constituer une caisse :

  • le corps ou « grenier à couvain » est destiné à la survie de la ruche,
  • le fond ou plateau, plein ou aéré grâce à un grillage, constitue le bas de la ruche : il peut être prolongé à l'avant, ce qui assure aux abeilles une piste d'envol,
  • un couvre-cadres (planche assurant la fermeture hermétique du dessus et constituant un élément d'isolation et un barrage) : sert à l'observation ou à l'alimentation des abeilles,
  • les hausses : pièces amovibles en bois, superposées, destinées à recueillir le miel.

Un toit plat ou chalet en bois et métal

Le toit est souvent en bois surplombé d'une tôle en métal.

Il peut être plat ou chalet :

TOIT DE LA RUCHE D'ABEILLES

Toit plat Toit chalet
  • Plus pratique, car moins encombrant.
  • Empilable lors des transhumances.
  • Conseillé pour les professionnels.
  • Écoulement facile de l'eau de pluie.
  • Préconisé pour les ruches sédentaires.
  • Accès facile pour le gavage.
  • Plus esthétique.
  • Conseillé aux amateurs.
  • Offre une bonne isolation.

La forme de la ruche d'abeilles : horizontale ou verticale ?

Il existe deux principaux types de ruches : verticales ou horizontales.

COMPARATIF DES RUCHES D'ABEILLES HORIZONTALES OU VERTICALES

Les modèles Caractéristiques
Les ruches verticales à cadre
  • La plus utilisée par les apiculteurs.
  • Espace modulable selon les besoins.
  • Les hausses sont disposées en hauteur.
Les ruches horizontales à cadre
  • Ruche ancienne.
  • Cadres disposés côte à côte.
  • Espace occupé par la colonie fixe.

À noter : des insectes et d'autres animaux peuvent s'introduire dans la ruche d'abeilles (les fourmis, la fausse teigne, le frelon asiatique ou l'aethnina tumida ainsi que les acariens comme le varroa jacobsoni), il faut donc élever des souches d'abeilles tenaces.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
mister iun

erudit épicurien | zion house

Expert

eG
emma g

experte

Expert

pascal caput

apiculteur producteur | miel caput

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !