Ruche d'occasion

Écrit par les experts Ooreka

Acheter une ruche reconditionnée a tous les avantages de la ruche neuve, à condition de faire le bon choix.

La ruche d'occasion est une opportunité pour l'apiculteur de faire des économies pour l'achat des abeilles et de son matériel d'apiculture.

Ruche d'occasion : Internet ou chez les professionnels

Pour trouver une ruche d'occasion, deux solutions :

  • Internet : particuliers qui partent à la retraite ou qui ne peuvent plus continuer leur activité pour différentes raisons,
  • apiculteur professionnel qui exerce toujours : la solution idéale, car il saura vous conseiller pour une bonne utilisation de la ruche.

Des précautions à prendre avant d'acheter d'occasion

N'achetez jamais une ruche sans avoir pris le temps de l'examiner : il se peut qu'il y ait des résidus de microbes ou de parasites, pouvant être nocifs pour les individus qui vont y emménager.

On conseille toujours de demander au vendeur la raison pour laquelle il vend sa ruche. Si c'est à cause d'une maladie, il faut faire très attention, car certaines pathologies sont très tenaces et peuvent récidiver même à la suite d'une décontamination.

Enfin, il faut bien vérifier l'état des cadres et de l'intérieur.

Ruche d'occasion reconditionnée ou en l'état ?

Il existe deux types de ruches d'occasion :

  • les ruches vendues en l'état : proposées à l'acheteur sans garantie de qualité ni de propreté,
  • les ruches reconditionnées et désinfectées : ont fait l'objet de rénovation et de nettoyage.

Quel que soit le choix de l'apiculteur, une ruche achetée d'occasion nécessite toujours :

  • quelques retouches,
  • et une décontamination.

Le plus souvent, l'apiculteur devra :

  • passer un coup de peinture sur la ruche,
  • et rajouter les divers éléments dont il a besoin et qui ne sont peut-être pas présents sur la ruche d'occasion achetée.

Acheter une ruche d'occasion déjà peuplée : en hiver

L'acheteur peut choisir une ruche d'occasion, mais peuplée. Dans ce cas, l'apiculteur acquiert à la fois l'habitat et les individus de la colonie : c'est une ruche en état de fonctionnement.

Toutefois, il faut bien vérifier que :

  • l'essaim d'abeilles est en bonne santé,
  • la ruche est bien propre,
  • l'espèce des individus s'adapte bien au climat de la région de destination.

Lors de l'achat :

  • munissez-vous d'un cadre neuf pour vérifier si la ruche est aux bonnes dimensions,
  • demandez au vendeur de fournir un certificat sanitaire délivré par les services vétérinaires : c'est le meilleur moyen de s'assurer de l'état de santé de la colonie et de garantir la fiabilité de la transaction.

Attention ! La meilleure période pour l'acquisition d'une telle ruche est vers la fin de l'hiver, car la reine va pondre : cela permet d'élargir la colonie plus rapidement.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question


Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.