Ruche Voirnot

Écrit par les experts Ooreka

La ruche Voirnot a marqué une grande étape dans l'élevage des abeilles.

La ruche Voirnot est une ruche verticale qui possède d'autres spécificités que la ruche Langstroth ou la ruche Dadant.

Ruche Voirnot : premiers jalons de l'apiculture écologique

Autrefois, les ruches étaient généralement fabriquées en paille tressée, en botte ou en bois très rudimentaire.

Après avoir observé le comportement des individus d'une colonie, l'Abbé Voirnot met au point un habitat pour abeilles en bois, destiné à reproduire au mieux leur milieu de vie naturel :

  • forme cubique qui se rapproche le plus de la forme cylindrique, offrant ainsi une meilleure répartition de la chaleur,
  • vaste et élevée : convient aux rigueurs de l'hiver.

Elle est utilisée par les apiculteurs des pays de l'Europe de l'Est ainsi que dans les Alpes, en Suisse, en Allemagne et dans les pays du Maghreb.

Caractéristiques techniques de cette ruche : dimensions

Toutes les dimensions sont réfléchies :

  • celles des cadres du corps de 33 cm × 33 cm évitent un éloignement pour la recherche de subsistance lors du froid,
  • celles des cadres de la hausse sont de 13,5 cm × 33 cm ou 16,5 cm × 33 cm,
  • la hauteur de la hausse équivaut à la moitié de la hauteur du corps.

À l'intérieur, la ruche fait 36 cm × 36 cm × 36 cm : cela offre un espace de stockage suffisant de provisions (miel et pollen) lors de l'hivernage.

La ruche Voirnot dispose de deux baguettes de noisetiers croisées et ficelées au milieu afin de soutenir les rayons de cire : l'ensemble est fixé au moyen d'une baguette ou d'une lame en bois.

À noter : ce type de ruche préconise également l'utilisation d'un extracteur.

Ruche Voirnot : ce qui change des autres ruches verticales

L'abbé Voirnot a mis au point des techniques révolutionnaires :

  • la ruche dispose d'un étage additionnel mobile, la hausse ; celle-ci offre un lieu de stockage supplémentaire pour les abeilles,
  • ruche divisible : elle possède deux demi-corps d'une dizaine de cadres chacun, le premier espace abritant la reine, le second servant d'essaim artificiel,
  • nouvelle technique qui consiste à placer deux cadres de plus dans le corps par rapport à la hausse en utilisant des bandes servant à en délimiter la distance.

Une taille importante pour une moindre capacité

Voici un tableau comparatif des caractéristiques de la ruche Voirnot :

RUCHE VOIRNOT : COMPARATIF

Avantages Inconvénients
  • Productivité plus élevée.
  • Convient aux ruchers situés au-delà de 500 m d'altitude.
  • Plus de hauteur pour le cadre.
  • Aire des rayons plus petite que celle de la ruche Dadant.
  • Assure la pérennité et le bien-être des colonies.
  • Adéquat pour une colonie à faible peuplement et peu de besoins nutritionnels.
  • Taille : 25 % supérieure à la ruche Warré.
  • Économie de chauffage lors des hivers rigoureux.
  • Forme cubique offrant une meilleure répartition de la chaleur.
  • Coûteuse.
  • Les cadres difficiles à décoller et pas assez élevés.
  • Difficile à manier par rapport à la ruche Dadant si elle n'est pas divisible.
  • 20 % inférieure à la ruche Dadant en termes de capacité.

Une ruche côuteuse : à partir de 120 € environ

Le prix d'une ruche Voirnot varie en fonction des éléments qui la composent.

À titre indicatif, celle à 10 cadres à toit plat coûte autour de 120 € :

PRIX INDICATIF DE LA RUCHE VOIRNOT

Ruche Prix
Ruche Voirnot complète simple 3 éléments. Entre 130 € à 150 €.
Ruche complète simple à 3 éléments cirés. Entre 150 € à 170 €.
Ruche complète confort 4 éléments cirés. Entre 190 € à 220 €.
Ruche complète 5 éléments cirés. Entre 230 e à 250 €.

Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !