Ruche Warré

Écrit par les experts Ooreka

La ruche Warré est plus communément appelée « ruche populaire ».

La ruche Warré fait partie des différents types de ruche les plus courants, c'est-à-dire verticales, comme la ruche Voirnot, la ruche Langstroth et la ruche Dadant.

La ruche Warré : créée par l'abbé Warré

Décrite dans le livre « L'apiculture pour tous » en 1948, la ruche Warré est un modèle de ruche qui privilégie avant tout :

  • l'intérêt de l'abeille,
  • et la fonctionnalité de la ruche.

Elle porte le nom de son inventeur, l'abbé Éloi François Émile Warré, qui a conçu cette ruche populaire grâce à son expérience.

Il a commencé par l'utilisation de 350 ruches inspirées des différentes techniques d'élevage d'abeilles avant de donner naissance à la ruche Warré que nous connaissons aujourd'hui.

Une ruche qui ne comporte pas de cadres

La technique utilisée dans la conception de cette ruche est plus moderne que celle de type Dadant et Langstroth.

La ruche Warré présente les mêmes caractéristiques que les autres types de ruche, mais se distingue par sa structure dite « divisible ».

  • Elle ne comporte pas de cadres entre le corps et les éléments (hausses).
  • Toutes ses parties sont de même dimension.
  • À l'intérieur, elle mesure 300 mm × 300 mm × 210 mm.

Ruche Warré : mieux pour les abeilles et l'apiculteur

Le système Warré prône un élevage plus attentionné de la colonie et repose sur deux principes.

Un leurre de cire à la place des cadres

La première particularité de cette ruche est l'usage des barrettes avec un leurre de cire d'une faible épaisseur à la place de cadres.

Le but de ce leurre est d'indiquer aux abeilles l'endroit où elles doivent commencer leur travail.

Au moment de la récolte du miel, la destruction des rayons est obligatoire avec des barrettes.

Cet écrasement présente plusieurs avantages :

  • conservation de l'action productrice de cire des abeilles,
  • les abeilles créent de nouveaux rayons tous les ans,
  • les cellules ont un calibre approprié aux exigences des abeilles.

Certains apiculteurs continuent à utiliser des cadres, même avec une ruche Warré, car cela facilite l'entretien de la ruche l'observation des abeilles et du couvain, mais le prix d'achat est élevé, tout comme le coût d'entretien.

Une ruche qui peut être agrandie très facilement

L'autre avantage de la ruche Warré est la possibilité de l'agrandir vers le bas. Pour cela, il suffit juste d'adjoindre un ou deux éléments à ceux qui sont déjà installés :

  • lors du rajout d'élément, nul besoin d'ôter le toit, donc l'apiculteur ne dérange pas les abeilles,
  • il n'y a aucun inconvénient même si l'apiculteur rajoute trop tôt des éléments, car l'air chaud se trouve dans la partie supérieure de la ruche.

Les abeilles élargiront les rayons instinctivement, comme à l'état sauvage.

2 types de ruche Warré à distinguer

Il existe deux sortes de ruche populaire :

  • la ruche populaire à porte-rayons fixes :
    • contient 8 barrettes de 9 mm d'épaisseur, de 315 mm de longueur et de 24 mm de largeur,
    • les dimensions intérieures sont de 300 mm × 300 mm × 210 mm,
  • la ruche populaire à porte-rayons ou cadres mobiles : contient 9 cadres de 300 mm de largeur et de 180 mm de hauteur.

Ruche Warré : à partir de 35 €

Le prix d'une ruche Warré varie entre 35 € et 50 € en fonction de son âge.

À titre indicatif, une ruche Warré complète disposant de 4 hausses coûte environ 90 €.


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !