Bien utiliser la propolis

Écrit par les experts Ooreka
Bien utiliser  la propolis
© Maja Dumat/CC BY 2.0/Flickr

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

La propolis est un produit de la ruche largement utilisé par l’homme pour ses vertus antiseptiques et antibiotiques. Néanmoins, il est essentiel de savoir la choisir et surtout de savoir comment bien utiliser la propolis pour pouvoir bénéficier de toutes ses vertus. Voyons cela plus en détail.

Zoom sur la propolis

Qu'est-ce que la propolis ?

La propolis est produite à partir des sécrétions salivaires des abeilles. Elle contient de la résine (50 %) provenant des bourgeons des arbres, de la cire (30 %), des huiles essentielles (15 %), du pollen et divers minéraux (zinc, silice, fer…).

Les abeilles la fabriquent surtout à l'automne afin d'aseptiser et colmater la ruche avant la ponte de la reine.

Propriétés

La propolis est connue pour ses vertus antiseptiques. Elle est également un excellent antibiotique et elle a des propriétés de protection immunitaire inégalées.

Les principales vertus de la propolis s'expriment notamment en tant que :

  • antibiotique à large spectre ;
  • antiseptique ;
  • anti-infectieux pour traiter les infections respiratoires et ORL ;
  • anti-fongique contre les mycoses, les champignons, la teigne ;
  • antigrippal ;
  • protecteur contre les pollutions ;
  • antioxydant (notamment en association avec la gelée royale).

Elle possède également des vertus médicinales :

  • au niveau digestif (antiparasitaire, détoxifiant) ;
  • au niveau cutané :
    • contre le vieillissement de la peau ;
    • pour favoriser la cicatrisation et traiter les plaies ;
    • pour soigner les brûlures (en association avec l'aloe vera).

1 Choisissez la propolis sous la forme qui vous convient

La propolis peut s'acheter et s'employer sous différentes formes :

  • en teinture alcoolique (de 5 à 50 % d'extrait de propolis pure) notamment pour les affections cutanées (plaies y comprises), mais également possible à utiliser dans toutes les autres occasions ;
  • en gélules, notamment pour soutenir le système immunitaire ;
  • brute, en gomme à mâcher, notamment pour les infections virales ou bactériennes affectant les sphères ORL (y compris la mauvaise haleine), digestives et cutanées (en emplâtres) ;
  • en sirop plus spécifiquement pour la sphère ORL et surtout préconisée pour les maux de gorge et les maladies des voies respiratoires en raison de ses vertus purifiantes, calmantes et fluidifiantes ;
  • en bonbons pour la sphère ORL et la mauvaise haleine ;
  • en spray oral ou nasal pour les affections de la gorge, des bronches et du nez.

Remarque : comme le miel, la propolis entre dans la composition de toutes sortes de cosmétiques, de dentifrices…

Quel que soit le produit que vous achetez, choisissez-le avec soin de façon à ce que la propolis soit 100 % naturelle et récoltée par des apiculteurs dans des zones non polluées.

2 Dosez correctement votre propolis

La posologie de propolis à prendre dépend beaucoup du produit employé et de sa teneur en propolis pure.

Remarque : certaines personnes peuvent présenter des allergies au produit, il est donc recommandé, en cas de doute, d’appliquer une goutte sur la peau et d’observer qu’aucune réaction allergique ne se déclare.

  • Pour les teintures alcooliques les plus concentrées :
    • 5 gouttes, soit diluées dans une tisane, soit pures (attention c’est fort et déconseillé tel quel chez les plus jeunes), soit sur un morceau de sucre, ou mieux, dans une cuillerée de miel à laisser fondre en bouche (jusqu’à six fois par jour maximum) ;
    • en gargarismes à raison d’une dizaine de gouttes dans un verre d’eau chaude, deux à trois fois par jour ;
    • une ou deux gouttes directement sur les verrues et les cors ;
    • sur les plaies, la propolis désinfecte, nettoie, cicatrise les plaies, resserre les tissus et calme les inflammations ;
    • en prévention pour renforcer le système immunitaire : une goutte le premier jour, deux le deuxième et ainsi de suite jusqu’à 14 gouttes le quatorzième jour puis redescendre (13 gouttes le 15e jour, 12 le suivant…) jusqu’à atteindre 28 jours, donc.
  • En gélules, la posologie généralement recommandée est de trois gélules par jour, soit une avant chaque repas avec un grand verre d’eau. On peut toutefois augmenter jusqu’à 5, dosées à 250 mg, en cas de besoin particulier.
  • Brute, la propolis est assez forte en bouche. Elle convient à toutes les affections bucco-dentaires et à la mauvaise haleine :
    • Sucez et laissez fondre de petits morceaux de la taille d’un petit pois en bouche.
    • Utilisez-la aussi en cataplasme sur des verrues, des cors, des durillons, des œils-de-perdrix en la maintenant à l’aide d’un sparadrap. Changez le cataplasme tous les uns ou deux jours.
  • En gommes à mâcher, on peut en prendre 5 à 6 par jour.
  • En sirop sans alcool : agitez le flacon avant emploi et prenez jusqu’à 4 cuillerées à café par jour maximum. L'absence d’alcool dans les sirops à la propolis rend leur utilisation possible chez les enfants.
  • En spray oral et nasal :
    • Pulvérisez au fond de la gorge en effectuant deux ou trois pressions (répétez l’opération plusieurs fois par jour).
    • Mouchez-vous soigneusement, secouez le flacon et pulvérisez dans les narines en inhalant (répétez l’opération plusieurs fois par jour).

De façon générale, ne prenez pas de propolis plus de trois semaines consécutives.

Matériel pour bien utiliser la propolis

Imprimer
Propolis (en teinture alcoolique, brute ou en gélules)

Propolis (en teinture alcoolique, brute ou en gélules)

À partir de 12 €

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :



Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !